L’hémodialyse à domicile

 

Cette technique consiste à épurer le sang à travers une membrane artificielle (dialyseur) grâce à un générateur d’hémodialyse.

 

Elle nécessite d’avoir un abord au sang par l’intermédiaire d’une fistule artério-veineuse ou d’un cathéter placé dans une veine centrale.

L'hémodialyse peut être pratiquée par le patient à son domicile, 3 fois par semaine ou en dialyse quotidienne, selon des horaires flexibles à définir avec l'équipe médicale.

 

Ce traitement s’adresse au patient :

 

    • autonome dans son traitement, capable d'assurer tous les gestes nécessaires au traitement et notamment, de se piquer seul ou avec l’aide d'une tierce personne 
    • dont le domicile est éloigné d’une unité de dialyse
    • pour lequel les horaires des séances de dialyse en unités sont incompatibles avec sa vie professionnelle
    • disposant d'une pièce permettant de réaliser les séances de dialyse dans de bonnes conditions  d'hygiène et d'asepsie 
    • disposant également d'un local de stockage pour les produits pharmaceutiques et le petit matériel nécessaire à la dialyse
    • dont le domicile est accessible facilement pour les livraisons et le ramassage des Déchets d'Activité de Soins à Risque Infectieux (DASRI)

Avant l’installation à domicile :

    • l’équipe médicale de l’AURA Poitou-Charentes valide la capacité du patient à assurer son traitement à son domicile, assisté par une tierce personne identifiée et formée
    • le médecin et les infirmier(s) de formation valident la conformité du local, dans lequel seront effectuées les dialyses, aux règles d’hygiène et d’asepsie
    • le pharmacien valide les bonnes conditions de stockage des matériels et dispositifs médicaux au domicile du patient ainsi que le circuit logistique qui permettra les livraisons de matériel

 

Après validation par les équipes de l’AURA Poitou-Charentes :

    • le patient et la tierce personne sont formés à cette technique de dialyse sur plusieurs semaines en Centre Hospitalier ou dans une unité de dialyse de l’AURA Poitou-Charentes
    • un générateur d’hémodialyse est installé au domicile du patient pour filtrer le sang
    • selon le modèle du générateur, il peut être nécessaire que le service technique de l'AURA installe également un traitement d’eau pour garantir une qualité d’eau purifiée conformes aux normes en vigueur, l’eau étant le composant principal du dialysat

 

Pendant la durée du traitement :

    • le patient se dialyse avec l’aide de la tierce personne
    • rythme des dialyses : 3 fois par semaine ou dialyse quotidienne
    • horaires de dialyse : flexibles
    • le patient bénéficie d’une assistance téléphonique médicale, paramédicale, pharmaceutique, logistique et technique
    • il est vu en consultation médicale par un néphrologue régulièrement
    • le pharmacien assure le suivi de la qualité de l’eau utilisée pour le traitement
    • la pharmacie de l’AURA Poitou-Charentes assure la livraison des produits pharmaceutiques et du petit matériel
    • la maintenance du matériel médical est assurée par le service technique biomédical de l'établissement
    • le ramassage hebdomadaire des déchets de soins (DASRI) est organisé au domicile du patient

 

Prise en charge des frais :

    • les frais d'installation sont pris en charge par l'AURA Poitou-Charentes
    • la dialyse est remboursée par l’assurance maladie à l'établissement
    • un remboursement forfaitaire des frais d'électricité, d'eau et de téléphone est versé au patient chaque mois
    • une indemnité « tierce personne » peut être versée

 

Vie quotidienne et hémodialyse :

L’hémodialyse est généralement compatible avec une activité professionnelle et le patient peut, en accord avec son néphrologue, adapter les horaires de la dialyse à ses activités.

 

Avec une fistule, grand nombre d’activités sportives sont possibles à condition de ne pas entrainer de fatigue excessive et de ne pas nuire à l'abord vasculaire.

La présence d’un cathéter est, quant à elle, plus restrictive.

 

L'avis préalable du médecin néphrologue est nécessaire.